Bienvenue à Auruine, petit Outsider... Tu as suivi le papillon noir, n'est ce pas? Tu n'aurais peut-être pas dû, tu sais...? Mais maintenant, il est trop tard, tu devras t'y faire. Et fais surtout attention a ne pas sortir seul tard le soir...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les jumeaux impériaux [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julian Hellwalker
Co-Administratrice
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 06/03/2012
Localisation : Dans l'ombre d'un arbre...

MessageSujet: Les jumeaux impériaux [en cours]   Ven 30 Déc - 9:31

Maria la gentille sorcière

"looks like a cinnamon roll but could actually kill you"






Toc, toc, toc...Qui est là?



 Nom-Prénom : Maria de Vigrid

 Âge : 35 ans

 Race : Demi-Dragonne

 Nationalité : Originaire de la Cité d’émeraude

 Rang : Princesse Impériale et sorcière de l'Envie

 Alignement : Chaotique bon

 Animal Totem : Lapin Blanc
 



Taille : 1m62
Poids : 54 kg
Cheveux : Mauve Lilas
Yeux : Rouge
Peau : Blanche
Gaucher ou Droitier : Gauchère
Signe(s) distinctif(s) : Scarifications sur ses bras et ses cuisses, tatouage de sorcière sur la poitrine
Style vestimentaire : Victorien très froufrou
 



Maria est une gentille sorcière, et comme toute les gentilles sorcières, elle fait attention aux autres, elle est aimable et douce et va voir les nouveaux-nés pour leur faire des dons qui les aideront tout au long de leur vie. Maria remplit bien son rôle, même un peu trop bien puisqu'elle prend soin des autres d'avantage qu'elle ne prend soin d'elle-même. Ceci dit ce n'est pas très complexe, étant donné que Maria a une très mauvaise opinion d'elle-même, souvenir d'une mère tyrannique et cruelle. De nature pessimiste, elle a développé une certaine peur des autres dû au fait qu'elle est convaincue que personne ne peut l'aimer et qu'on ne peut que la détester et par conséquent lui faire du mal. Elle se maltraite elle-même en se scarifiant encore et encore pour tenter de traduire sa peine psychologique en peine physique et tenter ainsi de pouvoir s'en débarrasser. Elle est facilement découragée par la difficulté, surtout si ce qu'elle doit faire ne concerne personne d'autre qu'elle.
La vie des autres lui paraît beaucoup plus simple en comparaison de la sienne, elle ne peut pas s'empêcher de les envier un peu, voir beaucoup. Il faut dire que Maria est née avec le don ou plutôt la malédiction de pouvoir entendre les voix de l’Éther, héritage de son père, faisant d'elle une magicienne redoutable mais aussi une femme à la santé mentale malmenée et proche d'un état de schizophrénie. Les voix, que ce soit celles de l’Éther ou celle que son esprit malmené invente, ne sont pas tendres avec elle, moqueuses, ce sont souvent elles qui la pousse à se scarifier quand elles ne réclament pas le sang d'une autre personne. Cependant Maria n'a jamais craqué. Sauf une fois, sur sa mère. Maria a beau se dire qu'Erzebeth était une horrible personne et que personne ne la regrettera, elle ne peut pas s'empêcher de s'en vouloir. Elle est effrayée par ce qu'elle pourrait faire sous l'emprise de ses voix et essaye en conséquent de s'insoler le plus possible.
Cependant, malgré cette timidité et ce désir de solitude par peur d'elle-même, Maria est une femme aimante et attentionnée. Elle n'est pas très originale dans ses désirs les plus profonds, c'est vrai, elle voudrait trouver l'amour, fonder une famille, avoir de belles robes et pouvoir prendre soin d'elle. Ce n'est pas très original ni très glorieux pour une femme, mais ça ne l'empêche pas de faire preuve de courage ou de détermination. Elle est très débrouillarde d'ailleurs. Étant convaincue de sa médiocrité, elle pense que ses idées ne marcheront jamais et est très étonnées quand elles marchent, cela arrive très souvent en général. En raison de ce pessimisme profond, Maria n'as jamais été très douée pour analyser une situation de façon objective, aussi ne se rend-elle pas compte de l'amour profond qu'une certaine personne lui porte. C'est ça le problème, Maria a toute les clés pour être heureuse, mais peut-être est-elle trop brisée pour y parvenir...
 



Maria est née le même jour que Vlad, ils sont tout les deux jumeaux. Comme le veux la tradition des sorcières, ils étaient, en tant que jumeaux, promis à devenirs un jour de grands enchanteurs. Il n'y avait, pour l'instant, rien de mal dans tout cela. Mais voilà, la naissance de Vlad et de Maria, prince et princesse de l'empire de Vigrid, fut une source d'effroi dans tout le royaume. Aujourd'hui encore, leur parenté reste tabou. Les deux jumeaux sont en effet nés de l'inceste entre la Duchesse Erzebeth et son jeune frère Ivan, le prince noir. L'inceste n'est pas la seule raison de l'horreur que suscite la seule évocation de ces deux noms. Le prince noir est en effet connu pour avoir assassiné son propre frère, héritier du trône impérial et avoir pris son titre. Pendant les dix ans de règne d'Ivan et d'Erzebeth, tout Vigrid fut soumis à la terreur et à l'horreur. Voilà pourquoi la naissance de Vlad et de Maria reste l'un des tabous les plus sombre de l'empire.
Maria, elle, contrairement à son frère aîné, n'as jamais vraiment eut honte de ses origines. Elle conserve de son père une image d'un homme attentionné et protecteur qui, malgré son esprit fragile et la peur profonde qu'il semblait éprouver pour Erzebeth, a toujours été de leur coté. Oui, c'est vrai, peut-être qu'Ivan n'était pas parfait, ni même sain d'esprit. Peut-être qu'il se laissait mener par le bout du nez par la cruelle impératrice, mais c'était son père et elle n'en changerait pour rien au monde. Elle ne peut cependant pas en dire autant de sa mère. Erzebeth était une femme cruelle et manipulatrice, avide de pouvoir et vaniteuse. Maria la détestait, parce qu'elle la frappait, elle et son frère, qu'elle lui arrachait les cheveux par poignée par simple caprice, qu'elle était odieuse avec son père, qu'elle le traitait d'incapable et de lâche tout en lui susurrant des mots d'amour. Si Maria en veut à son père pour une chose, c'est d'avoir pu aimer une femme comme sa mère. Erzebeth n'as jamais aimé son frère, que ce soit d'amour fraternel ou romantique, Maria en est convaincu. Pour une simple et bonne raison, Maria sait qu'Erzebeth n'a jamais aimé personne.

[EN COURS]
 






 Type de Magie: [Élémentaire] [Corrompue]

 Nature du pouvoir :Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte

 Niveau de Maitrise : [faible] [Médium] [fort] [Légendaire]

 Contrecoup :Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte
 



 


Dernière édition par Julian Hellwalker le Jeu 26 Jan - 2:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian Hellwalker
Co-Administratrice
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 06/03/2012
Localisation : Dans l'ombre d'un arbre...

MessageSujet: Re: Les jumeaux impériaux [en cours]   Jeu 26 Jan - 2:10

Vlad le prince noir

"Looks like he could kill you but is actually a cinnamon roll"






Toc, toc, toc...Qui est là?



 Nom-Prénom : Vladimir de Vigrid

 Âge : 35 ans

 Race : Demi-Dragon

 Nationalité : Originaire de la Cité d’émeraude

 Rang : Prince impérial et Duc de Morana

 Alignement : Neutre

 Animal Totem : Loup noir
 



Taille : ... 1m87
Poids : ... 76kg
Cheveux : Blond Platine
Yeux : Bleu
Peau : Blanche
Gaucher ou Droitier : Gaucher
Signe(s) distinctif(s) : Cicatrices sur tout le corps, surtout sur le dos
Style vestimentaire : Imaginez le mélange d'un uniforme militaire avec le style gothique
 



« La vie est une pute, les gens sont méchants, barre-toi de cet enfer », voilà ce que Vlad estime avoir apprit au cours de sa vie. Il faut dire qu'il n'a pas vraiment eu de chance, surtout avec les parents qu'il a eut. Une mère violente et tyrannique ainsi qu'un père instable et effacé, ça ne vous forge pas un caractère d'optimiste. En fait, ça vous forge plutôt un espèce de grand mélancolique introverti et surtout très très pessimiste. Tout comme sa sœur, Vlad a une très mauvaise estime de lui-même, ayant l'impression qu'on ne l'écoute que par politesse et craignant constamment de se voir rejeté ou abandonné par ceux qu'il aime. Pourtant, ça ne l'empêche pas d'être très protecteur et de faire preuve d'abnégation, comme sa sœur si ce n'est plus encore, sous une forme plus extrême.
Cependant, si Maria étend sa générosité à tous, Vlad ne se restreint dans sa loyauté qu'à quelques rares personnes qui ont réussi à gagner sa confiance. Il est en effet difficile d'entrer dans son entourage proche, pas qu'il soit snob ou méprisant, mais il a énormément de mal à faire confiance et sa peur de l'abandon le poussera souvent à fuir les relations naissantes. Il est d'une nature solitaire mais souffre paradoxalement de la solitude à laquelle il se condamne. Pourtant, il estime que cela vaut mieux que d'être blessé émotionnellement -et oui, il a le syndrome du hérisson.
Contrairement à Maria, Vlad a une honte profonde de ses origines et refuse catégoriquement d'un parler, la seule personne ayant pu lui soutirer quelques mots (et quelques larmes) à ce sujet étant Giovannina. Cette honte mêlée à son caractère renfermé et solitaire font que Vlad se sent constamment mal à l'aise, comme si il n'était pas à sa place, lorsqu'il est avec d'autres personnes. Sa conversation n'est donc pas très développée et il s'en tient au strict minimum, quitte à faire des phrases dignes de télégrammes en les ponctuant de « Enfin bref » si il trouve sa phrase trop longue. Il préfère clairement les activités calmes aux conversations mondaines, ses grandes passions étant le tricot, la dégustation de thé et la lecture de chroniques historiques. Il a d'ailleurs une grande connaissance de l'histoire de l'empire, mais peu de personnes ont pu en être témoins car il est loin de s'en vanter.  Pour finir, Vlad est avant tout un amoureux passionné. Bien des rumeurs circulent sur la façon dont la jeune Giovannina Aprile di Primavera lui aurait dérober son cœur. Les poètes rétorqueront que le mystère rend leur amour plus beau encore, toujours est-il que le prince noir cède à tout les caprices de sa bien-aimée ou se met inutilement en danger juste pour la satisfaire (ce qui ne plaît pas toujours à la belle). Elle pourrait bien lui demander de lui ramener des perles de rosée des confins du désert Oriental, il irait sans hésiter. Il ne comprend juste pas que Giovannina ne lui demanderai jamais des choses pareils et souhaiterai juste qu'il reste auprès d'elle au lieu de risquer sa vie pour aller lui offrir une rose venu de pays lointains.
 



L'histoire de votre personnage devra faire un minimum de 25 lignes...
 






 Type de Magie: [Élémentaire] [Corrompue]

 Nature du pouvoir :Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte

 Niveau de Maitrise : [faible] [Médium] [fort] [Légendaire]

 Contrecoup :Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte Texte
 



 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les jumeaux impériaux [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche pièces titans impériaux et chaos
» Liste à 1500 Points de Gards Impériaux
» Agents impériaux
» RECHERCHE - Recette de egg roll (rouleaux impériaux) maison
» Rouleaux impériaux porc haché et crevettes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to Auruine ~  :: Fiches personnages-
Sauter vers: