Bienvenue à Auruine, petit Outsider... Tu as suivi le papillon noir, n'est ce pas? Tu n'aurais peut-être pas dû, tu sais...? Mais maintenant, il est trop tard, tu devras t'y faire. Et fais surtout attention a ne pas sortir seul tard le soir...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Contexte ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Comtesse Papillon
Administratrice Fondatrice
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 05/03/2012
Localisation : Dans ma tour, entourée de mes Papillons ~

MessageSujet: Contexte ~   Ven 9 Mar - 22:39





Il fait froid. Très, non, trop froid. Tu te frictionnes les bras, t'amuses du petit nuage de buée qui s'échappe de tes lèvres à chaque expiration. Tu n'as pas vraiment de but précis, mais tu marches quand même, désireux de trouver un café ou un restau' ouvert. Mais bon, vu que tu as un sens de l'orientation vraiment foireux, tu te retrouves dans une impasse. Tu soupires et entreprends de regarder autour de toi, histoire de te repérer et de rentrer chez toi. Et c'est là que tu le vois. Il se tient là, au bout de la ruelle, te barrant la route. Il est grand, fin. Il porte des vêtements étranges, pas des trucs d'époque en tout cas. Les deuxième code n'est autre que l'amour ne sera jamais dans le pré, l'amour est dans la grotte ! Mais bref, il commence à s'approcher de toi et comme un con, tu ne penses même pas à t'échapper. Non, au lieu de ça, tu te demandes comment peut bien être son visage, vu que l'ombre de son haut-de-forme le cache presque entièrement. Et plus il avance, plus tu le trouves étrange. Et puis soudain, il est à même pas un mètre de toi et il enlève son chapeau, relevant la tête. Il a la peau cadavérique, le visage fin, harmonieux. Ses lèvres sont pales, à l'image du reste de son corps, s'accordant à la perfection avec son nez droit et aquilin. Son front haut est balayé par plusieurs mèches couleur neige, le tout surplombants deux grands yeux... Rouges ? Oui, oui, ils sont bien rouges, ce n'est pas à cause de la lumière. Et il s'approche, s'approche, toujours plus près... Te voilà acculé, le dos contre le mur. Et tu trouves ça terriblement cliché alors qu'il plonge sa main dans une des poches de sa veste, certainement pour en sortir un couteau... Alors, comme ça, c'est comme ça que tu vas mourir ? Drôle de fin, tout de même ! Mais le coup que tu attends ne vient pas et tu décides d'ouvrir les yeux. Pile dans ton champ de vision, y a une carte. Une carte représentant un Papillon. Grand, noir. L'albinos inconnu qui tient la dite carte lâche un ricanement amusé avant de se pencher en avant, mettant sa bouche à hauteur de ton oreille.



-« Auruine sera ravi d’accueillir un nouvel habitant, petit Outsider… »



C'est à ce moment précis que tu te réveilles en sursaut, des gouttes de sueur glaciale coulant entre tes omoplates. Alors, comme ça, ce n'était qu'un rêve ? Bizarre, comme rêve, quand même... Tu tournes la tête et constate qu'il est encore tôt, mais vu que tu ne réussiras jamais à te rendormir, tu te lèves et va te préparer. Jusque-là, c'est un jour comme un autre, tu vas à tes cours, tu blagues avec tes potes, bref, une journée banale. Et puis là, en fin de journée, en rentrant chez toi, tu l'as vu. Un énorme papillon noir, comme celui sur la carte de l'homme au haut-de-forme. Et comme un con, tu l'as suivi ce foutu insecte. Tu as marché longtemps, couru même, te frayant un passage dans les rues bondées, parcourant les venelles désertes et tout ça sans jamais le perdre de vue. Et puis tu es arrivé dans une impasse, la même que celle de ton rêve et malgré le cliché et l'étrangeté de la situation, tu continues à suivre le Papillon. Même quand il traverse le mur. Et, au lieu de te manger la cloison, tu débarques dans une forêt dense et ça ne te surprend même pas. Non, tout ce qui t'importe, là, c'est ce foutu Lépidoptère qui volette toujours aussi gaiement devant toi. C'est donc presque naturellement que tu finis par passer une grande porte qui se referme derrière toi, les arbres laissant place à de jolies petites maisons, les sentiers de terre à des avenues dallées. Et toi, tu cours toujours après le Papillon. Jusqu'à déboucher sur une grande place bondée, délimité par des étales et des bâtisses plus grandes que celles que tu as vu jusque-là. Bref, le Papillon disparait de son champ de vision et tu stoppes net ta progression. Tu regardes autour de toi et tu demandes enfin où tu peux bien être. Ça ne ressemble à rien que tu connaisses déjà, en tout cas. Tu t'apprêtes à demander aux autochtones qui t'entourent, mais deux mains se pressent sur tes yeux à ce moment même. Quand la voix s'élève, tu ne la reconnais clairement comme étant celle de ton rêve.



-« Bienvenue à Auruine, mon lapin ! J'espère que tu t'y plairas ! ♥»



Oui, bienvenue à Auruine, petit Outsider… J’espère que tu y survivras…









Le petit Outsider que tu es s'est bien imprégné de l'histoire de ce petit village très pittoresque qu'est Auruine. Ainsi, tu as appris que l'albinos au haut-de-forme s'appelle Jack et qu'il est en quelque sorte le « Représentant officieux du village » -dixit lui-même-. Tu as aussi appris que le village était gouverné par le Baron, un beau jeune homme plus âgé qu'il n'y parait, mais ça, c'est normal. Effectivement, ici, les gens vieillissent plus lentement, voir beaucoup plus lentement que chez toi. D'ailleurs, Auruine, c'est assez diffèrent de ton monde. Voir très diffèrent, mais on finit par s'habituer. Effectivement, ici, les seules commodités notables sont l'eau courante et l'électricité. Pour ce qui est de ton portable, resté dans ta poche lors du changement de monde, tu t'es très vite rendu compte qu'il ne s'allumerait, hélas plus jamais. Ici, on se déplace en bicyclette, voir en draisienne. Oui, je sais, ça va loin ! Le plus fortunés préfèrent néanmoins les calèches et autres fiacres, surtout que le village est assez grand, quand on regarde bien. Mais continuons sur notre lancée et parlons donc des autres particularités d'Auruine, tu veux ? Déjà, il n'y a pas d'écoles. Si tu veux exercer un métier en particulier, tu vas directement voir l'artisan et tu croises les doigts pour qu'il ne te chasse pas en gueulant. Parce-que depuis que tu es là, tu as rencontré que des gens complètement fous ! Surtout le mec aux cheveux verts, qui bosse à la Mairie, en fait. Oui, oui, celui qui tabasse tout le monde pour qu'ils remplissent des formulaires inutiles ! Mais ça, ce n'est rien. Parce-que oui, le plus étrange reste tout de même cette tour, tout au nord du village, le surplombant avec majesté malgré son apparence branlante. Elle est continuellement entourée de brouillard et personne n'ose s'en approcher à moins de 800mètres -ou plus. Toi non plus t'y est jamais allé, d'ailleurs. Non, tu as déjà bien trop à faire avec ce qu'il se passe au centre pour t'aventurer au Nord. Effectivement, Auruine, c'est un village pittoresque et relativement tranquille, mais de jour. De nuit, c'est diffèrent. Les « braves gens » s'enferment chez eux dès le coucher du soleil et à partir de ce moment-là, on dirait une ville fantôme. .Mais ce n'est pas sans raison, tout ça. Oh ça, non ! S'il n'y avait que les dealeurs et autres personnes peu fréquentables, ça irait. Seulement, il y a ces « choses ». Oui, tu sais, ces ombres mouvantes qui ne sortent que la nuit, ces créatures à la forme humanoïde, mais aux yeux de bêtes sauvages. Des yeux rouges sangs, vides de toute humanité, perçants. Vous, autres, villageois, vous ne savez rien d'eux, à part... A part qu'ils sont très certainement liés aux fréquentes disparitions qui ont lieu, mais ça, personne ne peut le prouver... Tu as bien essayé de rentrer chez toi, de quitter ce village qui n'est pas le tien, mais autour du village, il n'y a que la forêt dense véritable labyrinthe peuplé des Ombres de la Forêt. D'ailleurs, d'après l'étrange gamine du Baron, Julian, tous ceux qui se sont aventurés trop loin dans la forêt ne sont jamais revenus... Alors, tu t'abstiens. Pour le moment, tout va bien mais...
Est-ce que ce sera toujours le cas... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://strangesekai.yoo7.com
 
Contexte ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» utiliser le vocabulaire adapté au contexte
» Site sur la déco du Titanic/Olympic (contexte ou origine)
» "La terre" dans le contexte biblique
» Contexte Historique
» Les meilleures phrases du forum, sorties de leur contexte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to Auruine ~  :: Le Manuel du parfait petit Citizen' ♥ :: Constitution Of Auruine ~-
Sauter vers: